Mame M. Niang et Thérèse théorisent l’unité

Assis aux côtés de Thérèse Faye, coordonnatrice nationale de la Cojer, et de Cheikh Bakhoum, Directeur général de l’ADIE, Mame Mbaye Niang a manifesté sa volonté de réunir les Jeunesses républicaines et de passer outre toutes divergences.

Thérèse Faye, la patronne de la Cojer, pendant son intervention, a demandé à ses camarades d’occuper le terrain politique pour assurer une majorité au Président de la République. «Nous invitons toutes les forces regroupées dans la coalition Benno Bokk Yaakaar, ainsi que dans les structures politiques et citoyennes qui soutiennent l’action du Président de la République Macky Sall, d’intensifier le travail de massification et de vulgarisation des réalisations du gouvernement. Dès cette semaine, il y aura un vaste programme de remobilisation et d’information des jeunesses du pays pour un partage et une appropriation des réalisations du Chef de l’Etat », a-t-elle assuré. Le Ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang, a envoyé des mises en garde aux pourfendeurs de son mentor. « Nous n’allons plus accepter qu’on raconte n’importe quoi sur le Président de la République. Nous sommes dans un pays de droit où il y a la séparation des pouvoirs. Tous les politiciens qui ont été arrêtés, ont soit fourni de fausses factures, soit agressé d’honnêtes citoyens », notifie Mame Mbaye Niang sous les applaudissements nourris de ses partisans. Marième Thiam Babou dont on attendait la déclaration, a finalement réagi hors de la conférence de presse. Câblée par Rewmi Quotidien, elle avoue  que ‘’c’est le Président de la République qui nous a demandé nous réunir pour une unité de la jeunesse. Donc, c’est grâce à lui que je suis là et personne d’autre ne m’a amené ici », conclut-elle, sur un ton ferme.

I K DIEME