Le Sénégal et la Belgique, plus de 50 ans de coopération bilatérale !

Le Premier ministre Charles Michel et le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo ont entamé mercredi une visite de trois jours au Sénégal, marquée par les 50 ans de la coopération bilatérale entre la Belgique et ce pays d’Afrique de l’Ouest.

 

Le Sénégal fait partie des quatorze pays partenaires de la Belgique en matière de coopération au développement. La Belgique y concentre principalement son aide dans les secteurs de la santé, de l’eau et de l’agriculture dans les régions du bassin arachidier, dans le centre ouest, fortement touché par la pauvreté et habité par quelque cinq millions d’habitants.

La visite de Charles Michel et d’Alexander De Croo intervient alors qu’un nouveau programme de coopération entre la Belgique et le Sénégal est en préparation pour les quatre années à venir. Cet accord bilatéral portera sur trois axes: la promotion de l’entrepreneuriat durable, la santé et les droits sexuels et reproductifs, ainsi que la formation.

“Le Sénégal est un très bon exemple pour la coopération. Le pays progresse dans de nombreux domaines, notamment celui de la santé. Le taux de VIH par exemple y est très bas“, commente M. De Croo. “Des efforts restent toutefois à fournir dans la lutte contre les violences faites aux femmes et les mariages précoces“, poursuit-il.

Charles Michel a exprimé sa volonté de “renforcer les liens diplomatiques, économiques, de développement et d’amitié” avec le Sénégal, partenaire de la Coopération belge depuis 1968. La relation entre la Belgique et ce pays d’Afrique de l’Ouest a beaucoup évolué ces cinquante dernières années. “Nous ne sommes plus du tout dans la perspective Nord-Sud, qui veut que les problèmes du Sud soient résolus par le Nord. Il s’agit désormais de promouvoir un partenariat, où le commerce joue un rôle primordial“, explique le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo.

Ce jeudi, Charles Michel et Alexander De Croo feront escale à Ndoyène, où Enabel mène un projet hydraulique et d’agriculture biologique en association avec les acteurs locaux et les ONG belges Autre Terre et Broederlijk Delen. Ils prendront ensuite la direction de la centrale solaire de “Ten Merina“, qui a bénéficié d’un prêt de 16 millions d’euros accordé par la société BIO. La mission comportera également un volet économique, puisque vendredi une rencontre est prévue entre les directeurs des ports d’Anvers et de Dakar, suivie d’un lunch avec le milieu des affaires belge. Charles Michel et Alexander De Croo seront de retour à Bruxelles vendredi soir.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here