Verdict Khalifa Sall : l’As. Rec accuse Abdoulaye Wade et Moustapha Niasse

Dans l’affaire Khalifa Sall, le leader du parti Alliance Sénégalaise pour une République émergente et citoyenne (As. Rec) pointe un doigt accusateur à l’ancien président Abdoulaye Wade et de Moustapha Niasse. Pour Serigne Khadim Rassoul Thiam ces derniers sont les seuls responsable de la condamnation du député maire de la ville de Dakar.

A Touba, le leader du parti Alliance Sénégalaise pour une République émergente et citoyenne, Serigne Khadim Rassoul Thiam a révélé qu’il y avait deux responsables et un coupable non identifié pour le moment. Il s’agit selon lui de l’Ancien président de la République du Sénégal Me Abdoulaye Wade et l’actuel président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse.

«Le premier responsable c’est le président Abdoulaye Wade. Parce que lors de la première législature, il était ipso facto le président d’office pendant 24 heures. Il pouvait tout simplement suspendre cette séance pour que Khalifa Sall soit libéré. Le deuxième responsable c’est le président Moustapha Ndiasse», a-t-il révélé.

M. Thiam reste d’avis que la lavée de l’immunité parlementaire repose sur deux principes, qui sont l’inviolabilité et irresponsabilité. Et cela devrait enclencher des débats à l’intérieur de l’Assemblée nationale. Ce qui n’a pas été fait. «Donc à partir de là, il y a deux responsables l’ancien président Abdoulaye Wade et le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse », a-t-il indiqué à Zik Fm.

Pour le coupable, explique-t-il, si toutefois le dossier accable de manière objective Khalifa Sall, donc le seul coupable et responsable de sa situation, c’est le maire de la ville de Dakar lui-même. « Et le coupable non identifié, je ne pourrais pas dire que c’est Macky Sall ou Ousmane Tanor Dieng. Il faut vraiment un dossier juridique solide pour voir qui est derrière tout cela », a-t-il laissé le patron de As. Rec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here