La Casamance : une priorité de la deuxième phase du PUDC

Souleymane Jules Diop, ministre en charge du suivi du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), a annoncé à l’occasion d’une rencontre avec des membres de l’Association des maires du Sénégal ( Ams), que la région de Ziguinchor trouvera toute sa place sa la deuxième du PUDC dont les prévisions de financement sont estimées à 300 milliards et 400 millions de francs CFA, a assuré Souleymane Jules Diop, ministre en charge du suivi de cette initiative de développement.

“Le PUDC, avec 129 milliards, va avec sa seconde phase atteindre 300 milliards 400 millions. La Casamance est totalement incluse dans cette phase et y occupera une part très importante”, a-t-il annoncé ce week-end à Kolda (sud), à l’occasion d’une rencontre avec des membres de l’Association des maires du Sénégal (AMS).
Le PUDC “va révolutionner le monde rural. Vous savez, dans ce pays, on n’a jamais été aussi efficace en matière de réalisations concrètes. Nous allons transformer ce pays et cela n’est pas bavardage”, a dit M. Diop s’adressant aux élus de la Casamance, qui inclut les régions de Kokda, Sédhiou et Ziguinchor.
Le PUDC et l’AMS ont dit avoir décidé de faire front commun pour accompagner les populations et les élus de la Casamance.
Dans ce cadre, l’Association des maires du Sénégal a procédé à la remise de matériels informatiques et de billets pour le pèlerinage à La Mecque au profit de de certains de ses membres des régions de Sédhiou et Kolda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here