Exposition à Dakar des œuvres du peintre Souleymane Keita

Dans le cadre de la 13e édition de la Biennale de Dakar (03 mai-02 juin), la Galerie Kemboury va exposer les œuvres de Souleymane Keita sous le thème : « Dialogue avec la lumière », a annoncé lundi à Dakar, sa Directeur, Thérèse Turpin Diatta. Le 5 mai, la Maison Ousmane Sow, où seront présentées les œuvres de l’artiste décédé en 2016, ouvrira ses portes à Dakar, à l’occasion de la 13e Biennale d’art contemporain.

Une occasion privilégiée de faire découvrir toute la splendeur de la peinture et la céramique de ce prodige de l’école nationale des Beaux Arts de Dakar.
Pour les artistes contemporains, celui qui est considéré comme le chef de la peinture abstraite du Sénégal a toujours vécu par et pour son art. En puisant dans ses origines Mandé, l’auteur a su revisiter les ressources de l’histoire et placer ses œuvres sous le signe de la terre comme en témoigne ses séries « Scarifications », « la chemise du chasseur » ou encore « le criquet ».
Pour la fondatrice de la galerie Kemboury, Madame Thérèse Turpin Diatta, « même s’il est arraché à notre affection depuis quatre ans, Souleymane Keïta résidera toujours dans la lumière ».
Revenant sur le thème retenu lors du vernissage, le commissaire de l’exposition Massamba Mbaye souligne à cet effet que Souleymane Keïta a toujours travaillé dans le beau à travers la lumière…

« Souleymane Keita a beaucoup fait pour l’art contemporain à travers plusieurs tableaux. C’est pourquoi, quatre an après son décès, nous voulons lui rendre hommage avec une exposition dans le cadre de la Biennale », a dit Mme Diatta au cours d’un point de presse.

Selon elle, l’exposition (03 mai-02 juin) sera faite en collaboration avec la famille de Souleymane Keïta qui a accepté d’ouvrir sa collection privée au grand public.

« Véritable espace de valorisation de la créativité sénégalaise, la Galerie Kemboury n’en est pas moins une passerelle pour des artistes d’autres horizons. En quête constante de renouvellement, la galerie Kemboury traverse avec goût les générations plastiques sénégalaises. Elle a proposé une exposition d’œuvres inédites des artistes majeurs Awa Seyni Camara et Viyé Diba lors de la Biennale de Dakar de 2016 », a rappelé Thérèse Turpin Diatta.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here