L’Aïd El-Kebir 2018 : vers une double célébration au Sénégal

La célébration de la fête de l’Aïd el-Kebir ou Tabaski a démarré ce mardi au Sénégal. Une partie des musulmans va commémorer le rituel du sacrifice. L’Aïd, fête la plus importante de la religion musulmane marque la fin du pèlerinage à La Mecque.

Non seulement, l’Aïd el-Kebir sera célébrée ce mardi par la Coordination des musulmans du Sénégal ainsi que la communauté omarienne, fête qui correspond aussi à la fin du Hajj ou pèlerinage à La Mecque.
L’Aïd sera aussi célébrée ce mercredi, pour la Commission nationale du croissant lunaire (CONOCOC, officielle).
Célèbre épisode relaté dans le Coran, l’Aïd el-Kebir ou “fête du sacrifice’’ évoque le moment où Dieu demande à Ibrahim de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprête à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Jibril l’arrête et remplace l’enfant par un bélier.
Afin de faciliter l’approvisionnement du marché en moutons, le gouvernement a arrêté une série de mesures, dont l’assouplissement du contrôle des camions transportant des moutons, la réduction du contrôle au strict nécessaire, l’exonération des droits et taxes’’.
Outres ces mesures, la présence de trois bergers à bord de chaque camion est nécessaire pour surveiller les animaux transportés.
Les besoins du marché national en moutons pour la fête de Tabaski sont estimés à 750.000 têtes, dont 250 .000 pour la région de Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here