Pourquoi Idrissa Seck laisse t-il planer le doute sur ces accusations de troubles bipolaires ?

Idrissa-Seck_silence

Le silence d’Idrissa Seck fait la Une ces jours-ci. Depuis plusieurs mois le chef de file du parti “Rewmi” s’emmure dans son silence et reste même indifférent suite aux récentes sorties médiatiques. Détachement ? Silence délibéré ? Idrissa Seck semblerait cacher une certaine vérité. Mais pourquoi ne prend t-il pas la parole, si ces accusations sont fausses ?

Ce silence politique semblerait être celui d’un homme qui se veut prudent pour ne point se laisser découvrir. D’ailleurs, aussi surprenant que cela puisse être, le démenti publié via Instagram, n’a pas été écrit par Idrissa Seck lui-même, mais par l’intermédiaire d’un membre du parti Rewmi. Si l’annonce est fausse, comme le prétend le parti, pourquoi Idrissa Seck ne prend-il pas la parole ? Pourquoi laisse t-il planer le doute qu’il puisse être atteint de troubles bi-polaire et d’épisodes maniaques sévères ? Pourquoi cette rumeur, si toutefois il s’agit d’une rumeur, aurait-elle été lancée ? Tout comme cette évaluation psychiatrique, que vient-elle faire là ?

Cette annonce pourrait causer de graves préjudices quant à ses perspectives de carrières, notamment dans son accession à la présidence de la république Sénégalaise. Alors pourquoi Idrissa Seck ne dément pas lui-même ces accusations, si elles s’avèrent être fausses ? C’est à croire qu’il se mure dans son silence, par peur de devoir nier la vérité et de manquer à son devoir de “potentiel futur président” ?

D’autre part, autre point étrange qui mérite d’être soulevé, la publication affirme qu’Idrissa Seck aurait été à New York pour prononcer un discours le jour de la Bamba Day, qui s’est effectivement déroulé le 28 juillet dernier. Or, la lettre du médecin date du 20 juillet 2018, ce document est la preuve formelle qu’Idrissa Seck était bel et bien à Paris et non pas à New York ce jour-ci. Les propos avancés par les membres du Rewmi ne coincident donc pas avec la réalité des faits. Pourquoi Idrissa Seck continuerait d’abimer son image en laissant les membres de son parti parler à sa place et dire des mensonges ?

À quelques mois des présidentielles, Idrissa Seck est en passe de devenir l’absent du paysage politique sénégalais. Une attitude finalement peu rassurante pour ses militants et autres soutiens. Ce silence politicien troublant laisse ses sympathisants dans le doute et ne présage rien de bon. Idrissa Seck n’a rien à gagner en gardant le silence, il est en train de se tirer une balle dans le pied en créant le doute chez de nombreux Sénégalais.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here