Le gouvernement déclare la guerre et annonce la traque aux insulteurs du Net

Le président sénégalais est plus que déterminé à traquer les insulteurs du Net. Macky Sall l’a fait savoir, vendredi, lors de l’inauguration de la compagnie de Gendarmerie de Touba, en compagnie de Sérigne Bassirou Mbacké Ibn Abdou Khadre et à la suite de propos jugés insultant contre des religieux du pays

“La liberté d’expression ne donne pas aux gens la latitude d’insulter les gens à tout-va. Nous avons les moyens d’arrêter les insulteurs du Net, comme tous les pays modernes.  Nous allons les traquer et les conduire vers les tribunaux. Cela ne peut plus continuer. Nous sommes prêts à arrêter toutes les dérives du Net”, a dit le président Sall, dans les colonnes de L’Observateur.

Pour le chef d’Etat, “le désordre ne peut pas s’installer dans un pays au nom d’une prétendue liberté. Personne ne va attenter à la liberté des gens. Certains vont dire que je menace la liberté des gens, ce n’est pas vrai. Je ne menace personne, mais nous ne pouvons pas laisser les gens abuser de cette liberté. La liberté passe par le respect, la dignité des citoyens, l’honneur des citoyens”, a prévenu le chef de l’Etat du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here