Le football au service du leadership des jeunes filles !

football-leadership-feminin

Quatre communes du département de Thiès ont été choisies pour l’exécution d’un projet lancé mercredi, et visant l’épanouissement et le leadership des jeunes filles, notamment à travers la pratique du football.

Le Projet pour l’épanouissement et le leadership des filles au Sénégal, lancé à la gouvernance de Thiès, par l’adjointe au gouverneur Ngoné Cissé, cible les communes de Notto, Tassette, Ngoundiane et Ndiéyène Sirakh.

D’une durée de 20 mois à compter du 2 novembre dernier, ce projet financé par l’ONG Plan International à hauteur de 106,263 millions de francs CFA, concerne l’ensemble des établissements du moyen secondaire des quatre communes en question, a noté Sokhna Ami Lô Guissé, chargée de sa mise en œuvre.

Ce projet vise à “faire progresser l’égalité de genre au Sénégal, en permettant aux jeunes filles de la région de Thiès de combattre les inégalités de genre et de se positionner comme leaders au sein de leur communautés pour influencer les normes de genre et comportements préjudiciables à leur égard’’, notent les initiateurs.

L’objectif d’ici juin 2020 est, selon Mme Guissé, de “créer un environnement propice pour accompagner les filles et les garçons dans leur voyage vers l’égalité de genre’’.

Au total, 570 filles et 230 garçons sont les bénéficiaires directs du projet, qui, à une plus grande échelle, s’adresse à 6.000 personnes issues de 1.200 ménages des quatre communes concernées.

’’L’innovation de ce projet est la pratique du football par les jeunes filles’’, a relevé la responsable de la mise en œuvre. Elle a noté que le football, en tant qu’une des disciplines sportives ‘’les mieux cotées’’, est un cadre fédérateur, pouvant permettre d’échanger sur les meilleures pratiques et de ‘’renforcer l’estime de soi’’ chez les filles.

Dans une vingtaine d’établissements (collèges et lycées réunis), 40 filles et 20 garçons seront érigés en modèles pour influencer leurs camarades.

Il est prévu des tournois intercommunautaires, des émissions, pièces théâtrales et causeries, dans cette optique de transformation sociale.

Le projet implique trois parties : l’Inspection d’Académie, l’ONG Ladies’ Turn et la Boutique de droit de Thiès.

L’Inspection d’académie centralise tout ce qui touche aux interventions scolaires, Ladies’ Turn accompagne la pratique du football par l’organisation de tournois et la Boutique de droit, la vulgarisation du cadre légal.

Pour Pape Baba Diassé, inspecteur d’Académie de Thiès, l’idée est en phase avec l’orientation du gouvernement du Sénégal, mise en œuvre par le ministère de l’Education nationale, pour promouvoir l’éducation des filles à travers diverses initiatives.

“Nous sommes prêts pour la mise en œuvre de ce projet’’, s’est-il engagé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here