Santé : Le Lions Club Sénégal promet d’aider à la construction d’infrastructures sanitaires à Dakar

Le Lions Club Sénégal va contribuer à la construction d’un ‘’centre des grands brûlés’’ et d’un centre de coronarographie (scanner et imagerie médicale) destiné aux personnes victimes d’accidents vasculaires cérébraux, a-t-on appris samedi de son président, Jean Adédiran.

Les deux établissements de santé seront construits dans l’enceinte du Centre hospitalier national universitaire de Fann, à Dakar, selon M. Adédiran qui prenait part à une réunion de deux jours – ce weekend – des responsables du Lions Club venus de 21 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre.
“L’Etat du Sénégal se chargera de la construction des bâtiments, et nous de l’équipement et de la formation du personnel technique’’, a-t-il précisé.
Le Lions Club Sénégal a déjà apporté  “plus de 79 millions de francs CFA’’ à l’équipement et à la rénovation d’établissements de santé et d’écoles au Sénégal, selon son président.
“Ces assises tenues à Dakar (…) est l’occasion pour les gouverneurs (les dirigeants du Lions Club) élus en juillet dernier à N’Djamena de faire un bilan à mi-parcours concernant les cinq axes prioritaires d’intervention définis par le Lions Club, que sont la lutte contre le diabète, l’environnement, la lutte contre la faim, la prévention du cancer infantile et l’éradication de la cécité’’, a expliqué Jean Adédiran.
Il a par ailleurs nié “toute accointance du Lions Club avec la franc-maçonnerie’’.
“Le Lions Club est une organisation philanthropique, qui regroupe des hommes et des femmes venus d’horizons divers, qui ont décidé de consacrer du temps, de dépenser de l’argent et de mettre leur expérience au service des personnes les plus démunies’’, a dit M. Adédiran, balayant d’un revers de main une rumeur voulant établir des affinités entre cette organisation et la franc-maçonnerie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here