Le nouveau parc industriel de Diamniadio va créer de nombreux emplois

Parc-industriel-Diamniadio

A quarante kilomètres de Dakar, un nouveau parc industriel a ouvert ses portes. Sept sociétés (en provenance de Chine, de Côte d’Ivoire, de France, de Tunisie et une Sénégalaise) se sont déjà implantées dans le parc de Diamniadio. Chacune spécialisée dans la fabriquation de vêtements, de tuyaux en PVC, d’emballages, de cartes électroniques et de vélos électriques etc. Ce parc industriel en pleine expansion est une démonstration concrète de la possibilité d’un changement structurel en Afrique.

la plateforme industrielle internationale de Diamniadio est l’un des premiers résultats concrets du Plan Emergent lancé par le gouvernement. Un ensemble ambitieux d’initiatives visant avant tout “à mettre le Sénégal sur la voie du développement d’ici 2035”.

La transformation structurelle de l’économie et l’augmentation significative des capacités de production du pays sont deux facteurs essentiels pour accompagner ce PSE et être bénéfique à la population.

Le Sénégal a une population en croissance, estimée à 15 millions d’habitants, dont plus de 60% ont moins de 25ans. Le plan pour un Sénégal émergent vise à mettre en oeuvre des réformes économiques prioritaires et des projets d’investissements générant plus d’un demi-million d’emplois.

Le gouvernement du Sénégal a investi environ 44 millions de dollars américain dans la construction du parc de Diamniadio et la mise en place de services communs tels qu’une cafétéria et un système de recyclage de l’eau. Les entreprises du secteur privé ont investi un montant similaire dans la création et l’équipement de leurs usines.

Plus de 4500 personnes seront employés dans le parc, et lorsque la deuxième phase sera achevée, les entreprises aux activités à forte intensité de main d’oeuvre créeront au moins 50 000 emplois.

L’ouverture du Sénégal sur l’international et la proximité du Sénégal avec le marché américain – à 7h de vol- en fait une opportunité d’investissement très attrayante avec de réelles préférences commerciales pour l’entrée sans contingent et sans droits de douanes de certain produit, comme les vêtements et le textile plus largement.

L’engagement total et le fonctionnement efficace du gouvernement facilite et encourage ce développement.

La création de la plateforme industrielle de Diamniadio a bénéficé d’un soutien important de la part de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI).

En 2015, l’ONUDI a lancé un programme de partenariat de pays visant à mobiliser les parteniares de développement, les agences des Nations Unies, les institutions financières et les netreprises, sous l’autorité du gouvernement national, afin de promouvoir un développement industriel inclusif et durable dans le PSE.

Le PCP a aider le gouvernement sénégalais à transformer le parc industriel proposé en réalité. L’ONUDI a également aidé le Ministère de l’Investissement et de la promotion des partenariats à mener à bien la réforme du cadre juridique et réglementaire régissant l’organisation et le fonctionnement des zones économiques spéciales au Sénégal. Diamniadio a obtenu le statut officiel de zone économique spéciale, ce qui signifie que les lois commerciales applicables sont différentes de celles du reste du pays !

Helen Hai, qui défend les initiatives d’industrialisation en Afrique, salue l’impact du nouveau parc industriel, qu’elle qualifie de produit concret et courroné de succés du PCP de l’ONUDI.

“En ce qui concerne le processus de transformation économique et de création d’emplois durables, je suis convaincue que cela apportera inspiration, leadership et expérience à l’industrialisation de l’Afrique de l’Ouest, a t-elle déclaré.

L’ONUDI espere par ailleurs que la plateforme industrielle internationale Diamniadio pourra servir de porte-drapeau au continent. Un modèle à suivre pour toute l’Afrique.

“L’inauguration de ce parc est une démonstration concrete de la possibilité d’un changement structurel en Afrique” a ajouté le rerprésentant de l’ONUDI au Sénégal.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here