Le Sénégal et la Chine : une amitié indestructible et une coopération qui se renforce

macky-et-chine

La Chine est disposée à travailler étroitement avec le Sénégal pour promouvoir les relations bilatérales et le partenariat stratégique global Chine-Afrique, a déclaré dimanche le conseiller d’Etat chinois le ministre des Affaires étrangères, Wang Yi. Plus encore la Chine veut élargir son partenariat avec le Sénégal dans les domaines de l’industrie et du numérique pour que la coopération sino-sénégalaise soit pionnière en Afrique. La chine promet de nouvelles ifrastructures au Sénégal.

Lors de la rencontre avec son homologue sénégalais Sidiki Kaba, M. Wang a félicité le Sénégal pour son soutien constant à la position légitime de la Chine sur des questions concernant ses intérêts fondamentaux et a déclaré que la Chine continuerait à soutenir fermement le Sénégal dans sa propre voie de développement et la sauvegarde de ses droits légitimes.

Le Sénégal a pris les devants en Afrique de l’Ouest en signant des documents de coopération avec la Chine dans le cadre de l’Initiative Ceintures et Routes (ICR) et son rôle de coprésident du Forum sur la coopération sino-africaine a ouvert de nouvelles perspectives pour les relations bilatérales.

Notant que la Chine avait réalisé un développement rapide et apporté de grandes contributions à la paix et au développement mondiaux au cours des 40 années de réforme et d’ouverture, M. Wang a déclaré que la Chine disposera davantage de capacités et de ressources pour soutenir les autres pays en développement à mesure de son renforcement.

Pour sa part, M. Kaba a déclaré que la Chine est un partenaire stratégique important du Sénégal et un ami qui se préoccupait effectivement du développement du pays. Il a loué les grandes réalisations de la Chine pour sortir plus de 700 millions de personnes de la pauvreté et promouvoir la paix et la stabilité dans le monde.

M. Kaba a conclu que le Sénégal jouera un rôle actif dans le partenariat stratégique global sino-africain et travaillera en étroite collaboration avec la Chine pour assumer conjointement les fonctions sino-africaines ainsi promouvoir la construction de son mécanisme et mettre en œuvre les résultats de son sommet de Beijing.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here