Non, aucun sondage n’a crédité Ousmane Sonko de 47% au premier tour

47%-ousmane-sonko-sondage-faux

Plusieurs médias sénégalais se font l’écho d’un sondage créditant le député d’opposition Ousmane Sonko de 47% des intentions de vote lors de la présidentielle du 24 février, faisant de ce nouveau venu en politique et benjamin de la compétition l’un de ses favoris. Mais l’institut censé être à l’origine de ce sondage n’existe pas et le site l’ayant diffusé en premier a depuis supprimé son article.

“Urgent : un tremblement au palais de Dakar”, titre le site Dakarmidi. Dans un article paru le 17 février, le pureplayer affirme qu’un sondage original détenu par le président sénégalais Macky Sall a “fuité dans la presse par un mécontent bien placé du régime”, avant d’être censuré par le président de la République.
Selon Dakarmidi, ledit sondage placerait Ousmane Sonko, chef du parti Pastef, en tête du premier tour avec 47% des voix, suivi de Macky Sall (37%), de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck (13%), du candidat du parti PUR Issa Sall (1,8%) et de l’ex-ministre Madické Niang (0,8%).
Selon Dakarmidi encore, ces estimations proviennent d’un institut de sondage appelé “AGvote”, à propos duquel le site internet ne donne aucune information. L’on ne retrouve nulle trace de cet institut –ou de sondages réalisés par AGvote– dans divers moteurs de recherche. Par ailleurs, toutes recherches sur les réseaux sociaux concernant “AGvote” se sont révélées infructueuses. Autant d’indices permettant d’affirmer que le mystérieux institut ayant provoqué un “tremblement de terre au palais de Dakar” n’existe pas !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here