Temps de travail : l’Espagne teste la semaine de quatre jours sans perte de salaire avec 150 sociétés volontaires

Avec un budget de 50 millions d’euros, le gouvernement espagnol a lancé une expérience pilote à grande échelle pour évaluer les effets de la semaine de quatre jours dans les entreprises qui participent au test… Extrait du magazine “Nous, les Européens” du 12 juin 2022.

La société Delsol, implantée en Espagne au milieu de champs d’oliviers, est spécialisée dans le développement des logiciels informatiques. Le terrain de tennis ou la piscine ne sont pas les seuls avantages que l’entreprise propose à ses salariés. Elle a institué la semaine de quatre jours pour tous… sans perte de salaire. Elle est la toute première entreprise espagnole à être passée aux quatre jours en janvier 2020. Un privilège pour Laura Hidalgo, une mère de famille responsable de formation.

“C’est génial ! Pour moi, c’est un cadeau de travailler ici car les conditions de travail sont vraiment très bonnes, dit-elle au magazine ‘Nous, les Européens’ (replay). Je viens le lundi et le mercredi et je télétravaille à la maison le mardi et le jeudi. Le vendredi, je ne travaille pas parce que mon service est fermé, mais le travail reste le même car ce qu’on faisait en cinq jours, il faut le faire en quatre. On s’organise autrement en concentrant un petit peu plus le travail.”